Voir

L’ordre présent

Ordre

En 2044, dans la nouvelle société, 20 ans après l’effondrement du capitalisme, la politique n’est plus l’affaire de professionnels, elle fait partie de toutes les activités humaines. Dans chaque zone, des comités se réunissent pour gérer les questions locales.

Les archives du ministère de l’intérieur de l’ancien régime viennent d’être publiées. Elles révèlent les noms des policiers qui ont participé aux répressions arbitraires et violentes des dernières années du capitalisme. Un comité local débat des mesures à prendre…

Ce court-métrage est une contribution au film collectif « OUTRAGE & RÉBELLION ».

PRESENTATION de OUTRAGE & REBELLION :
Montreuil. Juillet 2009. Joachim Gatti subit un coup de tir policier de flashball et perd un oeil. Cette violence policière extrême a déjà trouvé à se déployer : cinq autres personnes auparavant ont été bafouées dans leur intégrité physique et psychologique, meurtries de façon identique. Cette violence d’Etat, n’épargne personne : sans-papiers, étudiants, bénévoles, travailleurs, simples citoyens…, se voient en effet de jours en jours harcelés, brutalisés, placés en garde-à-vue, inculpés pour outrage, accusés de fomenter des violences sociales, sont sujets à de multiples dépôts de plainte de la part de différents ministères….

Face à cette situation, 45 cinéastes internationaux ont répondu à l’initiative lancée par Nicole Brenez et Nathalie Hubert de réaliser un film collectif, OUTRAGE & REBELLION, afin non seulement d’attester au plus près des réalités de notre époque, mais aussi de choisir son camp et opposer un front de refus.

Equipe :

Réalisation et scénario : Jérôme Polidor